DERRIÈRE LA PORTE (Court-métrage)

25 nov. 2020
489 640 Vues

Un film réalisé par Julien Pestel, écrit par Marion Creusvaux et Julien Pestel.
Avec : Marion Creusvaux, Yaniss Lespert, Camille Claris, Julien Pestel, Arthur Périer, Julien Ratel et Clément Naslin
À l’approche des fêtes de fin d’année, un groupe d'amis passe le week-end dans une maison à la campagne. Parmi eux, Lukas, jeune chanteur populaire, venu accompagné de Chloé, sa petite amie non officielle, qui va vite susciter la curiosité des autres. La soirée est festive, mais au petit matin la joie des retrouvailles amicales va rapidement basculer. La nuit porte son lot de secrets.
Producteur : Julien Vicaire pour Wattson Production.
Directrice de production : Marie Walch
Co-producteurs : Julien Pestel, Pierre Secondi, Maxime Richard
Avec le soutien du fond CNC Talent.
Réalisateur : Julien Pestel
Auteurs : Marion Creusvaux et Julien Pestel
Directeur de la photographie : Baptiste Nicolaï
Musique originale : Laurent Courbier
1ère assistante réalisateur : Margaux Bail
Cadreur : Baptise Nicolaï
Assistant caméra : Kevin Felix
Chef électricien : Marco Cohen
Électriciens : Idriss Blaise et Julien Laville
Régisseur général : Robin Ludig
Cheffe décoratrice : Candice Gallaire
Chef opérateur son : Charles Darnaud
Assistant opérateur son : Bertrand Pujol
Cheffe maquillage et coiffure : Claire Guichard
Stylisme : Marion Pestel
Directeur de post-production : Pierre Secondi
Montage : Vincent Laurin
Étalonnage : Clara Amoureux et Aline Sinquin
Prise de son voix-off : Louis Roueche Rossi
Mixage son : Charles Darnaud
Making of : Vincent Laurin
Sélections en festivals :
OFF-COURTS Trouville 2020 - Sélection officielle - Hors Compétition
AMNESTY INTERNATIONAL Festival Cinéma et Droits Humains 2020 - Sélection officielle
LINZ International Short Film Festival 2020 - Sélection officielle
AFIN International Film Festival 2020 - Sélection officielle
ORLANDO Film Festival 2020 - Sélection officielle
ONIROS Film Awards 2020 - Sélection officielle
SYRACUSE International Film Festival 2020 - Sélection officielle
FILMORAMAX 2020 - Sélection officielle - Hors Compétition
WATTSON 2020. CNC Talent.

Commentaires
  • “Je veux pas d’histoire” 😢😭

    PEDROSA MELO LarissaPEDROSA MELO LarissaIl y a 10 heures
  • Le loup garou, "je suis une femme? Non", " C'est de la terre qu'elle a mangé là", "a t'en déchausser les dents", " Elle va prendre cher", "ça pue là non? ", le fait qu'elle ne mange pas pour ne pas prendre... Tellement de petites subtilités dans les dialogues et la mise en scène, c'est magnifique. Bravo

    Mathilde SALEMathilde SALEIl y a 21 heure
  • La justice Françaiseuuuhhh

    WeAre OneWeAre OneIl y a 23 heures
  • C'est si frustrant mais malheureusement si représentatif de la situation réelle...

    Rosy chouRosy chouIl y a 23 heures
  • Dans 36 heures une femme va mourir , et chaque jour 3 hommes et une jambe ce suicide cause divorce.!! 1450 suicide d’hommes.! 1 homme ou 1 femme décédé c’est triste et mille hommes ou femme décédé c’est une statistique.!! Le féminisme mène au feminicide Une femme tue une femme et l’arme du crime c’est l’homme.!! Asseyez-vous ensemble Et discutons.!! Sérieusement l’homme n’est pas l’ennemi de la femme et c’est la femme qui le mets au monde dons d’où provient le problème.!!!!

    Maçonnerie RénovationMaçonnerie RénovationIl y a jour
  • Ils ont tous joués très bien bravo

    Laura MarchalLaura MarchalIl y a jour
  • Court-métrage tout simplement incroyable ! Je suis scotché un grand bravo

    Sylvain BRENNESylvain BRENNEIl y a 2 jours
  • Punaise mais quel debile je suis !! Je viens seulement en regardant le générique de voir que c’est CREUSTEL d’Instagram xD j’étais tellement happé que j’ai pas calculé que c’était Jean-Luc Fuseau et Nathalie/Magali/Pastrami😂😂😂 en tout cas chapeau bas. Magnifique mini film ❤️

    Ludovic ChabodLudovic ChabodIl y a 2 jours
  • C est très cliché et la representation de cette "jeunesse" (pas si jeune et fraiche que ça 🤣) ne donne pas envie. Si les personnages representent des personnes moyennes, moyennement intelligentes, nanties, sans physique, totalement faussement cool, stéréotypées, nous sommes mal barrés pour resoudre les problemes qui se poseront à nous au XXIe siècle ! Malgré cela, très bonne realisation et bel effort pour traiter ce sujet des violences conjugales. Neanmoins, il serait interessant de comprendre les profils types des femmes violentée et des hommes violents. Pourquoi Ted Bundy avait il une cohorte de groupies ? Et pourquoi s est il marié en prison ? Pourquoi des femmes battues reviennent avec leur ex violent ?

    Jean HesseJean HesseIl y a 2 jours
  • tellement ravi d’être tombé sur cette merveille. je vais la projeter à mes classes de FLE. un trabajo excelente :)

    Puissance LinguistiquePuissance LinguistiqueIl y a 3 jours
  • Bravo !!!!!!! C’est ça la vraie vie des victimes de violences conjugales !!!!!!!!!!!! Et peu de personnes comprennent malheureusement !!!!!!!

    Jaqueline BrunetJaqueline BrunetIl y a 3 jours
  • Ce "nous on est fatigués, on va se coucher", sans consulter Chloé, ça montre déjà une relation bien malsaine...

    ShilaoShilaoIl y a 4 jours
  • Le court métrage le plus glaçant que j'ai vu

    ShilaoShilaoIl y a 4 jours
  • C'est nécessaire les personnages masculins grossiers, dont tous les échanges tournent autour du cul ou des femmes ? C'est compliqué de se représenter autrement ? Un homme ça peut aussi avoir des échanges intelligents et déconstruits, ça fait peine

    Sas BuSas BuIl y a 4 jours
  • Merci.

    Tognoli CharlèneTognoli CharlèneIl y a 4 jours
  • LA SUITE

    YonutYonutIl y a 5 jours
  • Ce court-métrage mérite d'être relayé le plus possible. Merci à vous d'avoir scénarisé ce jeu de rôles de l'ombre. Ne restons pas silencieux face à l'indicible.

    En Apesant'heureEn Apesant'heureIl y a 5 jours
  • je l'ai trouvé super ton court-métrage, c'est exactement ça, les stéréotype de comportement des gens face à la violence faite aux femmes, et l'impuissance face au système à la fin. Bravo.

    Sara BermúdezSara BermúdezIl y a 5 jours
  • C est fou ce que peut déclencher un court métrage entre ceux qui veulent des solutions bon ba la faut voir un reportage plutôt sur le sujet ou ceux qui émettent le fait qu elle est blessée mais on se demande pourquoi .la c est je ne crois que ce que je vois simpliste et niais je trouve. Alors moi le goût que m a laissé ce bon court métrage c est qu on peut-être lache de pleins de façons et que si ça m arrivait je détesterai me sentir lache...apres faut le vivre réellement pour apporter du poids à ses arguments. Enfin j espere pas être confronté a cela. Vive l art.

    Philippe BaudoinPhilippe BaudoinIl y a 6 jours
  • Beautiful love u.

    Paul WendellPaul WendellIl y a 7 jours
  • Intense et dramatique. Ce qui est affreux c'est que la sincérité de Mathilde paraît presque fausse tant en réalité j'ai le sentiment que personne ne dirait rien, surtout pas cette vérité sincère. Bravo, un magnifique court-métrage.

    Octave AchébelleOctave AchébelleIl y a 7 jours
  • " Je préfère être une balance plutôt qu'être complice" tout est dit!

    PIPARD MaëvaPIPARD MaëvaIl y a 7 jours
  • Là, les copains ont réagis.......mais, c'est une fiction

    Dielman SophieDielman SophieIl y a 7 jours
  • Wow bravo

    Pauline MxnPauline MxnIl y a 8 jours
  • Même si c'est inspiré d'une histoire vraie, en fin de court métrage, j'aurais aimé étendre par exemple "le célèbre chanter ou autre place en détention provisoire pour le meurtre de sa petite amie une semaine après sa victoire aux...

    Denzel LamotteDenzel LamotteIl y a 8 jours
  • Merci de faire des vidéos sur ce sujet! À force, les gens oseront se révolter contre les violences physiques ET psychologiques de leur entourage... et les victimes oseront parler également... "le point noir" dans la main pour demander assistance et libérer la parole... Bon court métrage!

    Lorette SLorette SIl y a 8 jours
  • Microcosme parigot barbu.. Bof

    Maguelone BoulayMaguelone BoulayIl y a 9 jours
  • Comme dans tous les films on attend « l’happy end » mais dans la vie c’est tout autre. Ce film est d’une justesse qu’on en est frustré à la fin pourtant ce n’est que le reflet d’un système défaillant. Félicitations d’avoir pu/su tenir une ligne droite sans de « trop » ni de « pas assez ». Bravo et merci!

    Guen MussiGuen MussiIl y a 10 jours
  • Au début tu te dis chouette on va bien rire, et puis plus ça va et moins tu souris, d ailleurs, à la fin, j ai moi même appeler le 17 et le 3919 !

    cavok 00cavok 00Il y a 10 jours
  • Pour le coup c'est vraiment bien fait et bien montrer.... Quelques chose d'hinodible et transparent mais cacher.... 👏👏

    Tubitu tenTubitu tenIl y a 11 jours
  • Très bien. Juste une chose. Aurez vous le courage de faire le même film en traitant les violences faites aux hommes. Et oui cela existe. J'en ai été victime. Et j'en ai subi les conséquences. Je préfère désormais être en compagnie d'un chien ou plutôt même de personne, mais plus jamais d'une nauséabonde compagnie du sexe soit disant faible, qui est avant tout là pour pleurnicher et faire du mal. Merci.

    Patrick DumontPatrick DumontIl y a 12 jours
  • Yen a pas un qui joue dans fais pas ci fais pas ça ?

    lena derohanlena derohanIl y a 12 jours
  • c 'est la mentalité française qui préfère apeller les flics pour balancer son pote quelle honte

    MarcMarcIl y a 12 jours
  • J'ai connus Julien Pestel avec le palmashow ya perpette j'lai toujour aprécié

    grotgar le goblingrotgar le goblinIl y a 12 jours
  • Les flics oui c'est ça. Inutiles

    VVIl y a 12 jours
  • Ca ressemble à Noir Désir...c'est bien de dire, bravo, beau travail d'équipe

    Kay QuattrocchiKay QuattrocchiIl y a 13 jours
  • Covid covid

    bonjourbonjourIl y a 13 jours
  • j'ai malheureusement vécu une expérience similaire, à un mariage, avec la compagne qui refuse d'avouer et l'homme qui nie toute violence sauf qu'il n'y avait pas de porte ce jour là... un homme jaloux ne supportant pas le regard des autres hommes sur sa femme. Heureusement la fin de mon histoire se termine bien car la femme a quitté son bourreau. C'était il y a vingt ans et à cette époque là, on ne parlait que très peu des violences conjugales.

    xavier peperexavier pepereIl y a 13 jours
  • Oui, la police ne peut rien faire si la "victime" ne porte pas plainte et c'est tant mieux, sinon n'importe qui pourrait subodorer n'importe quoi et le titre est quand même "Derrière la porte" donc seuls les intéressés savent ce qu'il s'est réellement passé. Par ailleurs, la police a déjà assez à faire pour s'améliorer sur les cas de dépôts de plaintes pour causes de violences qui ne sont pas suivies d'effet, les faits divers nous le rappelle tous les jours ...

    Gil PolsinelliGil PolsinelliIl y a 14 jours
  • Bravo pour ce film parfaitement juste. Il a réveillé en moi un des souvenirs les plus moralement douloureux de ma jeunesse. J'ai vécu cette situation il y a près de trente ans dans la maison de campagne familiale dans laquelle j'accueillais quelques amis. Un des convives, un ami d'ami que je ne connaissais pas, a violenté sa compagne, que je ne connaissais pas non plus, dans les mêmes circonstances que les protagonistes de votre film... Je les entendais à travers la porte, j'ai clairement entendu des coups... ou des bruits similaires. Je retrouve dans la description des membres du groupe ce que j'ai vécu alors. Il a fallu que deux amis m'empêchent de faire passer le mec par la fenêtre. La fille s'excusait pour lui, pleurait en nous suppliant de ne plus en parler. J'ai mis le gars dehors et nous avons proposé à la fille de rester, ce qu'elle a refusé. 30 ans après, je me demande encore ce que j'aurais dû faire de plus, si j'aurais dû appeler la police ou insister auprès de cette fille que je ne connaissais même pas... Dites, Julien, vous n'étiez pas parmi mes invités ce jour-là dans les Vosges ? Mais non, je plaisante, vous êtes beaucoup trop jeune ;-) En tout cas, chapeau pour la justesse de votre film. De par mon expérience vécue, je peux témoigner que tout dans votre histoire est parfaitement crédible. J'aurais aimé un film plus long afin de mieux cerner les différentes personnalités et leurs réactions a posteriori... mais j'ai parfaitement conscience des contraintes de production, de montage, de choix... Cela me fait penser que ce genre de scène est courant et que les violences conjugales sont fréquentes à défaut d'être tolérables. Merci à vous, sh.

    Sébastien HatonSébastien HatonIl y a 14 jours
  • J'ai envie de pleurer, beau court, et merci a cyprien d'en avoir parlé et de m'avoir permis de connaitre cette pépite

    charlene biquettecharlene biquetteIl y a 14 jours
  • cool 🙏🏼

    Instruct. Noël LUGONInstruct. Noël LUGONIl y a 14 jours
  • Super ton court métrage j'ai bien aimé

    MurDeKMurDeKIl y a 14 jours
  • C'est très bien réalisé. Pour avoir vécu la situation (en tant que victime, et en tant que témoin), je suis complètement retournée. Superbe travail pour une thématique qui a du être difficile à mettre en oeuvre.

    O LO LIl y a 15 jours
  • La fin est vraiment triste tout de même 😞😞😞

    Anis BoumalhaAnis BoumalhaIl y a 15 jours
  • Quel court-métrage je n’ai pas les mots, il nous mets une claque. Bravo 👏🏻

    Melissa Da SilvaMelissa Da SilvaIl y a 15 jours
  • Marion Creusvaux et tous ses amis jouent admirablement bien. C'est elle qui gère cette troupe de potes, c'est elle qui les met en alerte, qui fait à manger, qui est au petit soin pour tous, la seule aussi qui fait l'effort de s'habiller pour la soirée... merci pour cette écriture soignée

    Alexandre CabritAlexandre CabritIl y a 15 jours
  • Le personage de Julien pestel, ressemble trop à squeezie. Tout les deux se prénomme lucas et ils sont gagné un trophée de révélation de la musique. Mais je ne pense pas que squeezie est violent envers les femmes, c'est juste une pure coincidence. A part que ce cours métrage est une histoire vraie. Mais sinon C est un jolie court métrage

    jean-louis Arincijean-louis ArinciIl y a 16 jours
  • Alors moi,je veux la suite

    MarieMarieIl y a 16 jours
  • Comme dans 100% des films ou spots sur les femmes battues, l'agresseur est un homme, blanc, hétéro, quadra, et bien sous tout rapports (option, lacoste - trottinette électrique)... Vous savez qu'il existe des statistiques? Vous voyez d'où viennent la plupart des femmes battues? Vous savez qui sont les hommes violents? Combien mecs pourris de violence et d'alcool sont représentés dans ces spots? Combien de femmes restent alors que tout le monde sait qu'elles se font cogner, mais qui disent "il est pas comme çà", "il va changer", "mais je l'aime"... Il n'y aurait pas une éducation aussi à faire là dessus dès le plus jeune age (à pas choisir les mecs chelou et a arrêter de se sentir une ame d'infirmière)? OUI, il y a des hommes violents qui passent inaperçus, mais il n'y a pas QUE ceux-ci!!!! Marre de ce féminisme à 2 balles qui ne se préoccupe que du sort des bourgeoises et qui méprise et invisibilise les vraies victimes, qui mourreront dans le silence tandis Marlène schiappa parlera du Manspreading...

    msytère mystérieuxmsytère mystérieuxIl y a 16 jours
  • Très bien fait. Ça devrait passer à la TV. Pour la prévention. Car ce phénomène de violence devient monnaie courante. Recadrer certaines attitudes me semble être une très bonne idée

    Bri LedBri LedIl y a 17 jours
  • Putain, enfin un vrai court-métrage féministe partinent et bien réalisé en plus

    Lois SanchezLois SanchezIl y a 17 jours
  • j'ai l'impression de faire partie de la bande de pote tellement c'est immergeant :D Des vans super bien écrites, franchement c'est drôle, je ris de bon coeurs ! ! jusqu'à ce qu'on découvre l'horreur commise, c'est une vidéo incroyablement généreuse on a juste envie que ça dure et de profiter un peu plus de cette ambiance joviale

    Darth FaraoDarth FaraoIl y a 19 jours
  • Très bon court métrage on a envie de plus de la suite

    tiphaine damtiphaine damIl y a 19 jours
  • L'homme le plus fort dans cette histoire, c'est la femme blonde. Une courageuse ⚘

    Shaf SaaShaf SaaIl y a 19 jours
  • "Pourquoi elle dit rien?" Ça s'appelle l'emprise ..

    Shaf SaaShaf SaaIl y a 19 jours
    • Elle ne dispose pas du libre arbitre ? Elle n'est pas responsable des choix qu'elle fait en tant qu'adulte et de la salubrité de sa propre personne ? J'ai besoin d'explications car son comportement m'agace presque autant que celui de Lucas

      J KJ KIl y a 13 jours
  • C'est vraiment juste, tout autant dans l'écriture que dans le jeu. Un énorme bravo

    GenkkiGenkkiIl y a 20 jours
  • Comme je suis étudiant en dernière année de psychologie clinique faisant une recherche scientifique sur les violences faites aux hommes en couple (hétéro/homo), j'ai pensé ce qu'aurait pu donner une version "homme battu" sous emprise d'une femme violente. Ca peut être une idée de scénario novateur car le sujet "hommes victimes / femmes violentes" est un vrai TABOU ! Une véritable inégalité socio-juridique de traitement de la violence conjugale selon le genre existe, & cette fois, l'homme est manifestement le perdant. Ce contexte inégalitaire est valable en France & à l'étranger. Une victime masculine est moins bien prise en compte en raison de stéréotype de genre tenaces. L'homme guerrier forcément bagarreur & la femme douce & soumise sont deux constructions sociales. C'est d'ailleurs ce qui explique aussi pourquoi l'avis des pères est encore soumis à caution lors d'une rupture ou d'un divorce, en particulier lorsque le juge aux familles est une femme. L'idéologie politique vient polluer ces questions empêchant toute objectivité & solution dans l'intérêt réel des enfants. Les phénomènes d'emprise concernent les deux sexes sans exception, la violence psychologique pouvant être souvent plus dévastatrice que celle physique car elle mène au suicide sinon à la pathologie mentale la victime visée, nécessitant parfois un internement ou suivi psychiatrique long.

    Kapok BushKapok BushIl y a 20 jours
    • @anamayd Ouhla, on se calme ! Si tu as un contentieux avec les hommes, je n'y suis pour rien, surtout que je suis gay. Donc, merci de régler tes problèmes existentiels ailleurs. Ma réaction est au contraire bien reliée au sujet du film : je réagissais devant un cliché de genre. C'est tout. Sinon, le film est bien vu sur le fond. Pour le reste, c'est faux : que les femmes soient majoritairement victimes de maltraitances au sein des couples n'est pas démontré par les faits. En effet, la technique de connaissance des cas est fondée sur la simple déclaration verbale, en tout pays. Aucun recensement exhaustif n'existe pour récolter avec précision le nombre de cas de victimes des deux sexes. Or, les études de terrain montrent que beaucoup de victimes n'osent pas porter plainte, et encore plus les hommes en raison des stéréotypes de genre : le nombre de plaintes par genre le confirme nettement. En outre, la violence, y compris physique, est un comportement non-genré, juste humain. Quant au refrain sur l'ego masculin qui sous-entend que la femme serait la sempiternelle victime du "patriarcat", l'anthropologie le dément. Des chercheurs ont même retrouvé des textes antiques & médiévaux prouvant que les violences conjugales ont toujours été bien partagées. J'en ai parlé lors de ma 1ère soutenance devant deux profs - féministes - de mon université. J'ai prouvé ce que j'affirmais : j'étais OBJECTIF & le jury a su en tenir compte. Il y a regarder l'histoire de façon la + neutre possible, ce que je fais, & regarder l'histoire de façon biaisée en la réinterprétant. Tu préfères l'idéologie & ses falsifications. C'est ton choix. Je préfère par contre la vérité & son objectivité. Au moins, je parle de ce qui existe. J'évite les fantasmes, les raccourcis & les préjugés. A la différence de toi, je ne fais aucune ségrégation entre une femme battue & un homme battu, sans compter que certaines victimes ont en plus à supporter le poids de l'homophobie. En entretien, je ne vois qu'une personne qui souffre & qui a besoin d'aide. Par conséquent, non, je ne la fermerai pas pour te faire plaisir. Au contraire, je vais persévérer. Ton attitude sectaire, inique & dogmatique prouve combien il est urgent justement de rétablir la vérité sur ce sujet des violences de couple... par simple respect de TOUTES les victimes, y compris celles indirectes tels les enfants témoins de ces agressions faites à l'un ou l'autre de leurs parents.

      Kapok BushKapok BushIl y a 18 jours
    • C'est pas le propos dans cette vidéo mais ferme ta gueule c'est quoi cette manie qu'ont les hommes de tirer la couette toujours comme ça ? On parle de la majorité des cas donc des femmes alors ferme la un peu et applaudit le talent des acteurs, de la morale etc pas en mode '' boubou mais et les zoms :("putain incroyable l'ego masculin.

      anamaydanamaydIl y a 19 jours
  • T'es le boss Julien

    ArnaudMArnaudMIl y a 22 jours
  • J'ai failli zapper tellement la soirée "Gros Bofs mais Cool" me filait la gerbe . Mais c'est très bien vu ! cette bande de connards incapables de faire bloc ! devant l'évidence tous se défilent.

    Basile De YersinBasile De YersinIl y a 23 jours
  • pfouuu c est vraiment bien fait,on se croirait ds la "vraie vie"....

    Marcelline ChoisneMarcelline ChoisneIl y a 25 jours
  • Le village s'endort... T'as vu la tête des meufs sur Tinder, on dirait Faites entrer l'accusé ! Celle-là elle a bouffé de la terre. Le loup garou désigne une victime. Chloé est niée en tant que femme. Le village se réveille : Manu t'es mort.... C'est comme s'il y avait toujours des indices subtils qui permettaient de dresser le tableau d'une situation. Par contre, je ne saisi pas vraiment le rôle de Manu en tant que grand gamin, ni pourquoi on insiste sur le fait qu'il pue des pieds et qu'il est montré comme quelqu'un de sale. Est-ce que sa saleté extérieure sert à montrer la saleté intérieure de Lukas ? En même temps, Manu est l'innocence même et c'est lui qui doit mourir. Bref, ce court métrage est tellement intense et riche d'informations qu'on ne peut qu'être interpellé par la profondeur de son message et le jeu des acteurs. 👏

    Fantomette InconnitoFantomette InconnitoIl y a 25 jours
  • Chapeau bas pour tout !

    A lain Alexandre F PhotographyA lain Alexandre F PhotographyIl y a 25 jours
  • Très bon court métrage, tellement de choses dites et surtout non-dites en si peu de temps! Depuis le départ on peut saisir quasiment tout si on y prête attention. Dès le début on sait que Lukas mène la danse : il pourrait arriver à 3h du matin, ses potes l'attendraient pour manger. On sent l'ascendance qu'il a sur tous ceux qui l'entourent. Si l'on n'a pas compris avant, le rôle de Lukas dans le jeu du loup garou nous dit tout, sans compter le subtil montage qui nous envoie tout un tas d'informations loin d'êtres subliminales... Eh oui, ça finit comme ça, comme souvent dans la vie, car le système, la société et les consciences encore trop souvent coincées dans les stéréotypes et le déni, le permettent. Aucun doute ne peut être raisonnable dans ce genre de situation et ce film nous le rappelle -tout en finesse mais violemment-, en laissant Chloé à son triste sort. La portière de la voiture qui claque, c'est la gueule du loup qui se referme sur elle. Je ne suis absolument pas experte en cinema, mais je trouve votre travail remarquable!

    Célia DCélia DIl y a 25 jours
    • Merci infiniment ! Très bonne analyse :)

      Julien PestelJulien PestelIl y a 25 jours
  • Juste waouh... Ça me tue que dans cette situation, on ne puisse rien faire... bravo au acteurs ...

    Alice LORTAT-JACOBAlice LORTAT-JACOBIl y a 25 jours
  • Une fiction mais quel connard. Ca me révolte....je vais pas trop en dire car la colère m'envahi. Honte à lui et à sa famille.

    Pailos SaraPailos SaraIl y a 25 jours
    • @Pailos Sara et hommes en compagnies de ces femmes si insignifiantes ...

      Ass IghAss IghIl y a 23 heures
    • Je dédie ce commentaire à tout ces ignobles hommes. Et à ces femmes, qui sont en compagnie de ces hommes si insignifiant et si brutal. Ayez la force d'échapper à ce genre vie. Vous seule pouvez le faire.

      Pailos SaraPailos SaraIl y a 25 jours
  • Juste un grand bravo !

    Driss ElkoucheDriss ElkoucheIl y a 26 jours
  • Le basculement scénaristique est original et tout d'un coup nous fait captifs d'une histoire. Heureusement car la première partie sur la soirée entre potes a des longueurs et quelques stéréotypes : les hommes sont tous barbus, l'ado attardé, etc. J'ai failli décrocher. En revanche, la fin est pour moi ouverte. Le pire des comportements est-il celui de l'homme violent ?

    Gérard DerwaelGérard DerwaelIl y a 26 jours
  • genial!! on veut la suite!

    So PHIESo PHIEIl y a 26 jours
  • Au delà de la dénonciation de la violence il y a Ce sentiment d impuissance. Un sentiment horrible que je ressens depuis que j suis tt petit. Comment continuer à vivre normalement quand on a vécu de tels moment d impuissance face au mal. Je crois que chacun est marqué par de tels actions et pas seulement la victime. La non action du système fait du mal à tous.

    JohnnyPrivet CarmoucheJohnnyPrivet CarmoucheIl y a 27 jours
  • Pas assez de filles ! Et forcément une tête de turc qui pue des pieds, ça fait chier

    Elizabeth KaufmannElizabeth KaufmannIl y a 27 jours
  • Merci ❤️

    marion bergermarion bergerIl y a 28 jours
  • Rien à dire c’est génialement bien fait et réalisé, mais ca ma laissé sur ma faim et foutu un putain de cafard

    Mohammedi MohammedMohammedi MohammedIl y a 28 jours
  • tres reussit. la violence ! j'ai ce pb avec mes voisins depuis 2 ans, deni total de la famille, fille amoureuse, police qui s'en fou royalement, malgre leurs tas de pubs sur facebook pr prevenir en cas de violences conjugales..., ils ne viennent jamais ... 😔

    paquerette rosepaquerette roseIl y a 28 jours
  • Minimiser l 'acte c'est augmenter la violence du geste . Ce film est d'une justesse incroyable .

    catherine jacobscatherine jacobsIl y a 28 jours
  • GENRE C'EST ÇA LA FIN ?!?! (non en vrai c'est cool. Enfin non pas les violences conjugales, mais le court métrage est cool)

    DanielDanielIl y a 29 jours
  • INCROYABLE !!! j'ai adoré, bravo a tout l'equipe !!! :)

    Paul-CPaul-CIl y a 29 jours
  • Du grand cinéma en petit format, bravo pour tout. Un moment fort, merci....

    Laurent PASQUIERLaurent PASQUIERIl y a 29 jours
  • Qui veut du Nesquik ?

    WilsonWilsonIl y a mois
  • Bravo 👏🏻

    sunsunleasunsunleaIl y a mois
  • C’était nul a chier, lent et chiant

    Instant CaptureInstant CaptureIl y a mois
  • Bravo et merci à vous !

    Léanne GrevillotLéanne GrevillotIl y a mois
  • Le jeux d'acteur, le scénario, l'image, le sujet, tout est parfait !! Alors que d'habitude les court-métrage comme ca je les trouves pas tres realistes. La, c'etait parfais

    MacaguMacaguIl y a mois
  • Quand j'ai entendu "on va appeler les flics" j'ai ris mdr vous croyez vraiment quils vont un jour faire quelque chose pour les violences conjugales?

    ChachouChachouIl y a mois
  • Wouaw la claque! Un sujet sensible pas assez mis en avant a mon sens mais aborder avec une grande pertinence et un réalisme accablant. Pour tant soit peu qu'on soit emphatique on est forcément ému. Ps: c'est vous qui avez fait les mozinor? Parce que votre rambo de crestel m'y a fait vachement pensé! Regardez si vous avez le temps ;)

    Lacoux FlorianLacoux FlorianIl y a mois
  • Super le film

    MiKa NDMiKa NDIl y a mois
  • dans le film la femme elle danse avec un ami à son mec.c est sa faute tout ça

    MarcMarcIl y a mois
    • @kns 21 si elle n'avait pas dansé avec le mec il ne serait rien arrivé. C'est entièrement de sa faute. Elle n'a pas à danser avec un autre mec.

      MarcMarcIl y a 28 jours
    • Non

      kns 21kns 21Il y a 28 jours
  • Je reste sur ma fin même si ce court-métrage est magnifiquement réalisé. La soirée, tout est si bien réalisé, q’on s’attend à un dénouement à la hauteur. Mais un grand bravo tout de même! On a hâte à la prochaine réalisation.

    Grégoire PellequerGrégoire PellequerIl y a mois
  • A ce sujet il y a un film qui s'appelle l'emprise (issu du livre qui s'appelle acquitté) a ce sujet, il est difficile à voir mais c'est un grave sujet

    ceciestunpseudo originalceciestunpseudo originalIl y a mois
  • Je suis le seul à vouloir un 2 ? ✨👏🏼 Bref, bravo Julien tu mérites bien plus en plus c’est mon style de court métrage que j’aime regarder ou il y a de la tension ! Bien fait mec 👏🏼👏🏼❤️

    SamLSamLIl y a mois
  • Bravo ! C'est superbement bien réalisé et écrit. L'aspect "court" du métrage n'est ici pas visible, on a l'impression de voir un film long, riche en histoire, écriture des personnages, un film complet qui tient le spectateur en haleine, le fait passer par de nombreux questionnement et émotions, un film qui fait réfléchi et réagir le spectateur ! C'est vraiment un très beau métrage, bravo pour ce travail de grande qualité, bravo !

    BerylBerylIl y a mois
  • Bravo !

    Chrishou MandalaChrishou MandalaIl y a mois
  • Stop à la violence conjugale !!! C'est vraiment dommage weekend entre copains gâcher tout ça à cause d'un mec qui est violent et con. La fin elle se termine en queue de poisson c'est dommage. 😭

    bastien_056bastien_056Il y a mois
  • C'est un bon message mais pour moi trop bref et vrm comme on appele sa une queu de poisson c'est a dire qu'il n'y a pas vrm de fin

    Clem AnimeClem AnimeIl y a mois
  • Le système est quand même vraiment merdique! Le mec peut frapper sa meuf et lui dire: si t’appelle les flics je te bute. C’est bon il as niquer le système, il peut faire ce qu’il veut! Non mais monde de merde sérieux!

    Martin MICHAUDMartin MICHAUDIl y a mois
    • Quoi

      lexuslexusIl y a mois
  • Ce court métrage est d'une justesse impressionnante et terriblement réaliste. Un gros soutien à toutes ses femmes, en espérant qu'un jour tout ces silences seront brisés ! Rappel numéro 3919

    Icario EkaryIcario EkaryIl y a mois
  • Déjà au premier visionnage, ce court-métrage m'a retourné le bide. Très bien fait, oppressant. En regardant les commentaires je me rends compte qu'il y a énormément de détails cachés et vous m'avez mis sur le cul. Franchement énorme taff BRAVO !

    UnMeilleurMondeUnMeilleurMondeIl y a mois
  • C'est tellement intense

    Colin GarciaColin GarciaIl y a mois
  • "inspirée d'une histoire vraie" Et le gars reçoit un grammy award ou j'sais pas quoi C'est sous-entendu que Lucas est qui ?

    charlie Lgncharlie LgnIl y a mois
    • @jean-louis Arinci non sqweezie il est célibataire je pense pas que c son genre de frapper ça se voit dans sa personnalité

      Ano NymousAno NymousIl y a 12 jours
    • A regardent ce jolie court métrage, j'espère que C est vraiment faux, se lucas qui a gagner un trophée de révélation de musique. dans le monde réel C est squeezie qui se prénomme lucas qui a gagner un nrj music awards comme révélation

      jean-louis Arincijean-louis ArinciIl y a 16 jours
    • J'ai pensé à Bertrand Cantat

      Yemaya La Classe LittéraireYemaya La Classe LittéraireIl y a 29 jours
    • Lucas peut être tout le monde, qu'il soit populaire ou non

      Nader HtmNader HtmIl y a mois
  • Pourquoi pas l’avoir joué loin des stéréotypes avec la femme qui frappait ..

    Théo AmblardThéo AmblardIl y a mois
FRlift